Actualités par France Invest Crédit

/19 Juil 2018
/Immobilier, Info pratique

Revenus fonciers et prélèvement à la source, quels seront les impacts ?

Revenus fonciers et prélèvement à la source, quels seront les impacts ?
Noter cet article

Les revenus fonciers entrent dans le champ du prélèvement à la source, ce qui va changer les habitudes des propriétaires bailleurs. C’est pourquoi, il est désormais important d’avoir de nouveaux réflexes pour mieux faire face à ce nouveau mode de fonctionnement fiscal.

2018: une année blanche

Les revenus perçus en 2018 ne seront pas imposés afin d’éviter une double charge fiscale en 2019. Mais même non imposés, n’oubliez pas de déclarer en mai 2019 les revenus de 2018. En revanche, d’autres revenus fonciers comme par exemple les recettes foncières relatives à une autre année seront considérés comme des revenus exceptionnels; ils seront donc imposées en 2018 au taux moyen d’imposition du foyer.

Que se passe-t-il si vous effectuez des travaux ?

Si vous avez effectué des travaux et dans la mesure où les loyers perçus ne sont pas imposés, les travaux réalisés en 2018 seront sans effet fiscal. C’est pourquoi une mesure a été mise en place, visant à limiter la déductibilité des travaux en 2019 à la moyenne des travaux réalisés en 2018 et 2019. Par conséquent, vous ne pourrez déduire que 50% des travaux réalisés en 2019 si vous ne faites pas de travaux en 2018. Cette mesure a pour but de limiter les reports de travaux en 2019.

En revanche, à partir de 2020, les travaux réalisés à l’année N ne seront pas impactés par cette mesure.

Comment gérer votre prélèvement à la source, de manière générale ?

Voici quelques conseils pour gérer votre prélèvement à la source.