Actualités par France Invest Crédit

/10 Juil 2018
/Immobilier, Info pratique

Résidence secondaire: investir et acheter un bien immobilier en Europe

Résidence secondaire: investir et acheter un bien immobilier en Europe
Noter cet article

Investir dans l’immobilier en Europe reste une opération complexe puisqu’elle est régie par les règles du droit français et ceux du droit international. Avant de vous lancer dans une telle opération il est important de connaitre les enjeux et d’évaluer les risques et la faisabilité du projet.

Les principaux enjeux

Vous devez impérativement évaluer au préalable votre projet pour peser les POUR et les CONTRE d’une telle opération. Ainsi vous devez tenir de 4 points essentiels:

  • Le coût financier (par exemple le taux de change en cas d’achat hors zone euro),
  • Les démarches administratives et juridiques,
  • La fiscalité applicable dans le cas de la location du bien ou d’une plus-value réalisée suite à une revente,
  • L’évaluation des risques (décès etc…).

Sécuriser et authentifier son achat

Ayez en mémoire que chaque pays à sa propre règlementation. Par exemple en Suède, la transaction s’effectue par l’agent immobilier tandis que en France c’est le Notaire ou alors un avocat local (dans certains pays) qui s’en occupent.

Avant de vous lancer tête baisser, nous vous conseillons de vous renseigner auprès du consulat français et d’associations sur place telles que l’Alliance française locale.

Financer son acquisition

Si vous achetez à l’étranger, vous pouvez tout à fait emprunter en France. Par contre, la question de la garantie se pose.

En effet, une banque française accordera difficilement un prêt garanti par une hypothèque sur un bien étranger. Dans ce cas il serait peut-être préférable d’emprunter directement à l’étranger.

Pensez également aux impacts successoral qu’une telle acquisition peut impliquer sur votre conjoint(e) ou sur vos héritiers.

Si vous avez des doutes ou des questions pour un futur projet d’acquisition à l’étranger, n’hésitez pas à vous renseigner d’avantage sur le site des notaires mais également en vous rapprochant directement d’un notaire spécialisé.